Présentation de l’association

L'association, composé d'un bureau de 10 personnes et comptant actuellement plus d'une centaine d'adhérents, s'efforce de maintenir le patrimoine du village en état, d'organiser des visites, des conférences ainsi que des animations lors des journées du patrimoine pour transmettre ses valeurs patrimoniales.


Voûte latérale en piteux état
Voûte latérale en piteux état

 

 L'église Saint-Pierre

L’église St Pierre de Bouchamps lès Craon est l’un des édifices religieux les plus anciens du département. Ses parties originelles ont été datées du XII° siècle (2ème tiers). Il s’agit d’un bel exemple d’architecture romane en Mayenne. Au delà du religieux, c’est un patrimoine qui symbolise le village. C’est un capital qu’il faut absolument entretenir et enrichir

Fragment de polychromie dans l’intrados sud (Photo Guy Vallais)
Fragment de polychromie dans l’intrados sud (Photo Guy Vallais)

L’Association, en partenariat avec la mairie, a déjà mis en œuvre quelques restaurations :

  • 2010 : restauration du tableau du retable principal et des stalles inscrites à l’inventaire des monuments historiques
  • 2011 : le président, Mr Guy Vallais, découvre de manière fortuite des fragments de polychromie de la fin du Moyen Age ; suite à cette découverte, l’APB et la mairie ont commandé un diagnostic auprès d’une restauratrice, Mme Sabine de Freitas, spécialisée en peintures murales. 
    Lors de ses recherches, Mme de Freitas a découvert dans l’ancienne sacristie (ancienne chapelle seigneuriale) des peintures du XIII ° siècle représentant un grand blason identifié comme celui de la famille de Scépaux.
  • 2014 : restauration des voûtes lambrissées des bas côtés.

Autres curiosités

Menhirs des Fontenelles

Au lieu dit "les Fontenelles", commune de Bouchamps, on peut apercevoir encore quelques menhirs debout ou tombés dans le cours d'eau du Chéran. Ces pierres debout feraient partie d'une très grande enceinte mégalithique.


Chapelle Saint-Jouin

La chapelle saint Jouin ou saint Join, actuellement disparue. Il subsiste quelques pierres dispersées au gré des constructions alentours ainsi que la statue restaurée et intégrée dans l'église.